Résultats : Octobre
Théâtre
La femme qui fuit
Salle Michel-Côté
25 octobre
20 h
Lancer la vidéo
La femme qui fuit
25 octobre, 20 h
Salle Michel-Côté
25 $
20 $
15 $

Acheter un billet

« Comment as-tu pu te passer [de ma mère]? Comment as-tu fait pour ne pas mourir à l’idée de rater ses comptines, ses menteries de petite fille, ses dents qui branlent, ses fautes d’orthographe, ses lacets attachés toute seule, puis ses vertiges amoureux, ses ongles vernis, puis rongés, ses premiers rhum and coke? Où t’es-tu cachée pour ne pas y penser ? Là, il y a elle, il y a toi, et entre vous deux : moi. Tu ne peux plus lui faire mal parce que je suis là.» – ANAÏS BARBEAU-LAVALETTE

 

Anaïs Barbeau-Lavalette n’a pas connu la mère de sa mère. De sa vie, elle ne savait que très peu de choses. Cette femme s’appelait Suzanne. En 1948, elle est aux côtés de Borduas, Gauvreau et Riopelle quand ils signent le Refus Global. Avec Marcel Barbeau, elle fonde une famille. Mais très tôt, elle abandonne ses deux enfants. Pour toujours.

 

La femme qui fuit c’est le récit de vie de cette femme explosive, restée en marge de l’histoire, qui traversa librement le siècle et ses tempêtes. Pour sa petite-fille Anaïs c’est aussi une adresse, directe et sans fard, à celle qui blessa sa mère à jamais. Pour ce passage du livre à la scène, c’est à son amie l’actrice Catherine de Léan qu’a demandé Anaïs Barbeau-Lavalette de lire des extraits de son récit, accompagnée du musicien Bernard Falaise. 

 

Texte : Anaïs Barbeau-Lavalette

Mise en lecture : Brigitte Haentjens

Lectrice : Catherine de Léan

Musique : Bernard Falaise ou Claude Fradette

Durée : 1 h 40  sans entracte, incluant une discussion avec l’auteure via Skype

Critiques
Humour
Alexandre Barrette
Salle Michel-Côté
26 octobre
20 h
Lancer la vidéo
Alexandre Barrette
26 octobre, 20 h
Salle Michel-Côté
38 $
33 $

Acheter un billet

EN RAPPEL

Alexandre Barrette est quelqu’un d’assez insécure, très attachant et solidement drôle ! Dans IMPARFAIT, il aborde, avec le naturel qu’on lui connaît, une multitude de sujets, sous un angle très personnel et sans autocensure. On le sait animateur de télévision apprécié (Gémeaux pour l’animation de Taxi Payant), mais ce qu’il affectionne plus que tout demeure la scène et c’est pourquoi il est pressé, voire euphorique, de lancer ce deuxième spectacle solo, un an seulement après la fin de son premier, présenté 200 fois entre 2012 et 2014. Seul auteur de ses textes, il n’hésite pas à proposer un spectacle où il ose rire des failles de sa vie et de sa personnalité. C'est quand on comprend qu'aucune situation n'est parfaite, que ça devient parfait.

Concerto
Quatuor de saxophones NELLIGAN
Salle Michel-Côté
28 octobre
20 h
Lancer la vidéo
Quatuor de saxophones NELLIGAN
28 octobre, 20 h
Salle Michel-Côté
32 $
27 $
15 $

Acheter un billet

Le Quatuor Nelligan, formé en 1994, est composé de musiciens entièrement dédiés à leur instrument et à la promotion de celui-ci. Il offrira un programme varié composés d’œuvres de compositeurs d’ici et de grandes œuvres du répertoire de saxophone, notamment l’Art de la fugue de Jean-Sébastien Bach.

Humour
Francine Lareau
Boîte à Bleuets
28 octobre
20 h
Lancer la vidéo
Francine Lareau
28 octobre, 20 h
Boîte à Bleuets
25 $

Acheter un billet

Pourquoi y a-t-il moins de femmes que d’hommes en humour?

À cette sempiternelle question, Francine répond en célébrant la qualité de l’humour au féminin plutôt que la quantité. Car les Manda Parent, Juliette Pétrie, Rose Ouellette, Dominique Michel, Denise Filiatrault, Clémence Desrochers et tant d’autres n’ont pas seulement fait rire : elles ont réussi à toucher, à attendrir, à éveiller, à brasser et à inspirer. La contribution de ces géantes est considérable et leur personnalité unique reste gravée dans le cœur des Québécois! Par ce spectacle, Francine veut leur rendre hommage et leur dire : merci!

Seule sur scène et sans accessoire, Francine raconte, joue, chante, parle de ses idoles, nos grandes de l’humour, ces femmes exceptionnelles. Humoriste, comédienne, conteuse et auteure, Francine en profite pour tisser des liens amusants et surprenants entre la société d’hier et celle d’aujourd’hui! 

Merci Manda, La Poune, Dodo, Denise, Clémence et tant d’autres ! 100 ans d’humour au féminin, c’est plus qu’un spectacle, c’est un devoir de mémoire.

 

Critiques
Rechercher
un spectacle